Artisanat en bois, fait-main à Babeni

Situé dans le département de Valcea, au sud de la Roumanie, le village de Babeni est très réputé pour son artisanat en bois. On y fabrique toute une variété d’ustensiles de cuisine, de vaisselle en bois ou encore des objets de décoration, comme des tables et des tabourets traditionnels à trois pieds.

Une occupation ancestrale

Les sources historiques attestent que les communautés qui ont fondé Babeni avaient comme occupations principales l’élevage de moutons, la sculpture sur bois et l’agriculture.

Ces artisans sculpteurs sont appelés localement “rudari”, du mot “ruda”, qui signifie littéralement “minerai” mais aussi “bâton”, “long morceau de bois”.

Pendant l’époque communiste, les sculpteurs ont dû quitter leurs ateliers pour travailler dans des usines et fabriques diverses. Toutefois, après la chute du régime de Ceausescu (1989), l’industrie du pays est en déclin. Les usines ferment tour à tour, laissant les anciens artisans sans travail et sans perspectives. Malgré cette rupture, les sculpteurs retrouvent petit à petit leur savoir-faire, presque génétique. Ainsi, ils reprennent de plus belle leur occupation ancestrale.

  • Saladier en bois de saule Dumitru 2

La technique de fabrication

A Babeni, on travaille des essences de bois variées, choisies en fonction de leur souplesse et surtout de leur utilisation. Pour les ustensiles et les objets utilisés en cuisine, on privilégie toujours le saule, le tilleul et le peuplier. Nous avons même appris comment faire la différence entre le bois de saule et celui de tilleul. Le premier a des nuances rougeâtres lorsque le dernier est beaucoup plus clair, presque blanc.

Tous les objets sont réalisés entièrement à la main, de la découpe du tronc aux finitions.

Pour dégrossir les objets, les artisans travaillent le bois lorsqu’il est encore « vert », à l’aide d’outils traditionnels tranchants appelés “securea”, “barda”, “tesla”, “scoaba”.

Dumitru Stan dégrossit un futur saladier (Babeni, Roumanie)
Jenica Gusatu nous montre comment dégrossir une future assise de tabouret (Babeni, Roumanie)

Les sculpteurs peuvent dégrossir une dizaine de tabourets ou de bols dans une seule journée. Néanmoins, il faudra attendre 3 à 5 jours pour que les objets sèchent naturellement, avant de pouvoir faire les finitions. Si l’essence de bois est plus dure, comme par exemple le frêne, l’étape de dégrossissage peut prendre plus de temps. Un artisan ne peut réaliser que 5 à 6 cuillères en bois de saule (ou peuplier) et 2 cuillères en frêne en une journée…

Quand l’objet est parfaitement sec, le finissage commence. Ceci permet de faire ressortir le blanc naturel et lumineux du bois.

L’étape des finitions avec la “scoaba” avec Jenica Gusatu (Babeni, Roumanie)

Tous les morceaux sont transformés, pour ne pas gaspiller et utiliser au mieux cette matière première, de plus en plus chère.

Des futurs tabourets traditionnels à trois pieds (Babeni, Roumanie)

Découvrez nos articles coups de cœur de Babeni

Nous sommes repartis de Babeni avec des tabourets traditionnels et des tables à trois pieds, des ustensiles de cuisine et des bols et saladiers. On aime ces objets pour leur forme simple, épurée et pour leur aspect brut de finition. Cela leur donne un charme particulier.

Nous utilisons les tabourets au quotidien et nous confirmons au passage qu’ils sont particulièrement confortables et esthétiques ! Ils fonctionnent tout aussi bien en triptyque, comme support pour plantes, pots de fleurs ou encore comme table de chevet.

Ces tabourets en bois de peuplier sont disponibles sur notre e-boutique en différentes tailles :

  • Petit : 23 cm x  22,50 cm
  • Moyen : 34.50 cm x  27 cm
  • Grand : 41 cm x 32 cm

Vous aussi, vous avez craqué pour des bols, des saladiers ou autres ustensiles de cuisine en bois de saule ? Nous vous recommandons de les enduire régulièrement d’une fine couche d’huile de lin pour mieux les protéger.

Qui sommes-nous ?

Nous sommes Laura & Michael, voyageurs chineurs de décoration ethnique et d’artisanat du monde ! Chaque pièce est sélectionnée avec soin, pendant nos voyages, directement auprès des artisans rencontrés.

Ainsi, nous vous proposons un univers déco bohèmeethnique et éclectique, avec des pièces uniquesfaites à la main, dans le respect des savoirs ancestraux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.